"L'art-thérapie est l'exploitation du potentiel artistique dans une visée thérapeutique et humanitaire"

Déf.. de l'art-thérapie moderne

L'art-thérapie

exploite les bienfaits d'une ou plusieurs techniques artistiques, afin d'aider le patient à retrouver ou préserver des capacités  sur le plan physique, mental ou social.  Les principales indications médicales en art-thérapie sont les troubles de l'expression, de la communication et de la relation.

 

L'art-thérapie peut être indiquée pour toute personne souhaitant s'engager dans un parcours de soin  ayant l'art comme fondement: enfants, adolescents, adultes et personnes âgées. Une compétence ou expérience artistique n'est pas nécessaire.

L’ approche non médicamenteuse, créative et active de l’art-thérapie permet un regard positif du patient sur son parcours de soin, non centré sur la maladie, le handicap ou la souffrance qu’il rencontre. Elle peut ainsi être un soutient pertinent pour son engagement  vers sa guérison ou son mieux être.

 

 

 


Arts  plastiques,  théâtre de marionnettes,   plantes créatives 

au service du processus créatif 

 

 

L' art-thérapeute, artiste et thérapeute

La palette à outils de l'art-thérapeute est celle de l'artiste, ses moyens d'évaluation et d'organisation en lien aux objectifs  de soin sont ceux du thérapeute. 

Les deux combinés donnent un espace où le patient se retrouve acteur de ses soins, il peut le vivre en déployant ce qui lui fait du bien, ce qui est bon pour lui. Le patient n'est plus seulement celui qui subit, qui ne va pas bien, mais devient celui qui agit .

Le bien être procuré par l'acte de créer va lui donner envie de continuer, de faire des choix, de prendre des risques: l'estime de soi, la confiance en soi sont au cœur du processus.

 

C'est à l'art-thérapeute, par la proposition d'un cheminement artistique pertinent, de s'adapter au patient. En art-thérapie nous ne sommes pas que dans le champ du mental, le corps a toute sa place, dans son mouvement,  sa sensorialité. Peut importe  la pathologie il y a toujours quelque chose qui fonctionne, une  possibilité d'avancer avec. Une personne tétraplégique  peut   ressentir du plaisir à découvrir une œuvre d'art. L'enfant qui refuse une psychothérapie peut trouver la motivation et l’intérêt à l'expression par l'art.  L'atelier d'art-thérapie ouvre le champ des possibles.

 

 

Géraldine Schmurr-Picard

Formée avec l'école d'art-thérapie de Tours , l' AFRATAPEM (Association française de recherche et applications des techniques artistiques en pédagogie et médecin) ,  elle a obtenu ensuite  son diplôme universitaire d'art-thérapie à la faculté de Médecine de Tours. Membre de la délégation Bretagne de l' AFRATAPEM et de la guilde des art-thérapeutes,  dont elle respecte le code de déontologie,  elle vous reçoit dans son cabinet à Pleudaniel.

 

 

Géraldine Schmurr-Picard est  intervenue  en secteur médico-social auprès d' enfants et adolescents en situation de handicap moteur (IMC) et polyhandicap, auprès d' enfants souffrants  de troubles de l'apprentissage,  de troubles du comportement, et auprès  d' enfants déscolarisés.

Elle reçoit aujourd'hui dans son atelier  des enfants et des adultes.

 

Libéral   et                       Secteur médico-social

L' art-thérapie trouve sa place  dans les établissements accueillant des personnes et enfants en situation de handicap moteur et  mental, des personnes âgées...en service de   soins palliatifs, de soins de support,  de soins de suite et de réadaptation... en maison d'accueil spécialisé, en centre d'aide aux femmes ayant vécu des violences, en établissement pénitentiaire...

 

L'art-thérapeute travaille  alors en lien avec l'équipe de soin et sur indication médicale  quand c'est possible.

En libéral il est recommandé de pouvoir faire le lien avec un praticien référent.